Lutte contre la précarité menstruelle : un budget de 5M€

| Publié le 29 septembre 2021
  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter

1,7 million de femmes sont touchées par la précarité menstruelle en France et 24% des femmes pauvres rencontrent des difficultés d’accès aux protections périodiques.

Après une expérimentation dotée d’un million d’euros en 2020 menée au niveau national, l’Etat porte à cinq millions d’euros le budget consacré à la lutte contre la précarité menstruelle en 2021. Les conséquences de la précarité menstruelle sont en effet nombreuses pour les femmes concernées : répercussions sur le bien-être et l’estime de soi, sentiment de honte, impact sur la vie sociale, scolaire et professionnelle, risques sanitaires liées aux infections et syndrôme du choc toxique.

En région Bourgogne-Franche-Comté, ce sont ainsi 8 opérateurs du territoire qui vont pouvoir être soutenus pour mener des actions de distributions de protections périodiques mais également d’information, de sensibilisation ou de communication autour des menstruations au profit des femmes en situation de précarité et de vulnérabilité.

Ces projets permettront de :

- faciliter l’accès et le choix aux protections périodiques ;

- lever les tabous et les stigmatisations relatifs aux menstruations ;

- sensibiliser à la précarité menstruelle et à l’importance d’une bonne hygiène et santé intimes.