Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Action Logement s’engagent en faveur du développement du lien emploi – logement et de l’accompagnement des mobilités professionnelles

| Publié le 1er mars 2022 | Dernière mise à jour le 25 mai 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter

Le 24 février 2022, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement et le Groupe Action Logement, représenté par Joël Chéritel, Président d’Action Logement Services, Philippe Lengrand, Vice-président d’Action Logement Groupe, Nadia Bouyer, Directrice générale et Olivier Rico Directeur général d’Action Logement Services, ont signé une convention de partenariat pour accompagner les mobilités professionnelles de toutes les personnes engagées vers un retour à l’emploi, notamment des jeunes.

A travers cette convention, Action Logement et le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion s’engagent à travailler de manière concertée pour favoriser la diffusion et l’utilisation des aides et services proposés par Action Logement pour les salariés, les jeunes en alternance et ceux engagés dans un parcours d’accompagnement vers l’emploi dans le cadre du Contrat d’Engagement Jeune, ainsi que pour les saisonniers.

Les outils numériques déployés par le Ministère seront également mobilisés :

Action Logement Groupe communiquera, en s’appuyant sur ses filiales, auprès des publics cibles, en particulier les jeunes de moins de 30 ans, et Action Logement Services,
par un appui technique auprès du Ministère, apportera son expertise sur le lien emploi-logement en général et sur l’ensemble des solutions logement existantes, qu’il s’agisse de location ou d’accession à la propriété.

Par ailleurs, le Ministère et Action Logement s’accordent pour expérimenter des projets innovants en matière d’emploi-logement, à l’image de l’application « Mobiville » développée dans le cadre d’un partenariat avec Pôle emploi. Cela permettra notamment de penser des solutions permettant de soutenir certaines activités saisonnières sur des territoires où le parc locatif est en tension mais aussi de répondre aux besoins de logement ou de mobilité des jeunes engagés dans un parcours d’accompagnement intensif tel que le Contrat d’Engagement Jeune.