Accueil > La DREETS > Présentation > La dreets de Bourgogne Franche-Comté

La dreets de Bourgogne Franche-Comté

| Publié le 1er avril 2021 | Dernière mise à jour le 12 avril 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Protèger, accompagner, développer

 

Une nouvelle direction régionale qui va proposer une offre de services regroupant les fondamentaux des structures actuelles
La dreets est appelée à piloter, communiquer et évaluer les politiques publiques qui lui sont dévolues : économie, emploi, compétence, Travail, concurrence, consommation, répression des fraudes, métrologie et cohésion sociale.

Elle se compose d’un secrétariat général, de 3 pôles régionaux : un pôle économie, emploi, compétences et solidarités (EECS) ; un pôle Politiques du travail (T) ; un pôle CCRF, métrologie (C) et d’un service études, statistiques et évaluation. La Dreets Bourgogne-Franche-Comté est dirigée par Jean Ribeil (Ex-directeur régional Direccte) et comprend 180 agents.

Si les pôles T et C sont quasi-identiques à ceux qui étaient ceux de l’ex DIRECCTE, le pôle EECS est celui qui a pour vocation de rapprocher et d’amalgamer les différentes politiques des ministères sociaux qui étaient exercées en DRCS et en DIRECCTE.
Un des enjeux de cette fusion de la DRCS et de la DIRECCTE est la mise en commun de toutes les réponses de l’administration au service de la personne, pour permettre un retour dans l’emploi et l’inclusion sociale de ceux qui sont le plus vulnérable et éloignés de l’emploi.

Il s’agit également de faire bénéficier les publics fragiles des compétences de plusieurs services et fluidifier les relations autour des sujets connexes au travail (santé, logement, démarches administratives), de façon mieux articulée.

Le rapprochement dans un même pôle de ces activités doit permettre également de soutenir le suivi de la mise en place du SPIE (service public de l’insertion et de l’emploi), dont l’objectif est de rendre effectif le droit à un parcours d’accompagnement, d’accélérer l’accès aux droits, et d’améliorer le recours à la formation en impliquant les acteurs sociaux économique et les entreprises.

Une administration au service de l’Humain, des acteurs de l’entreprise comme de la solidarité, pour assurer le développement social et économique en 3 piliers :

PROTÉGER

  • Les populations
  • Les travailleurs
  • Les consommateurs
  • Les personnes vulnérables (personnes sans domicile ou mal logées, personnes sous protection juridique, les pupilles de l’Etat ou les jeunes accompagnés par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), les réfugiés…)...

ACCOMPAGNER

  • Les populations les plus fragiles vers l’emploi et le logement
  • Les acteurs de l’insertion et de l’accompagnement social
  • Le dialogue social
  • Les entreprises
  • Les transitions professionnelles
  • Les mutations économiques
  • Les acteurs qui contribuent à la réussite des quartiers de la politique de la ville
  • Les acteurs de la veille sociale, de l’hébergement et du logement (associations, bailleurs, SIAO…)

DÉVELOPPER

  • L’accès à la formation professionnelle
  • L’accès à l’apprentissage
  • L’accès aux qualifications
  • L’emploi
  • Les compétences
  • Les filières (l’industrie, le numérique et l’innovation)
  • L’accès au logement
  • La résorption des inégalités
  • Les territoires
    ...

En ce qui concerne l’inspection du travail
Elle conserve le même périmètre d’action, les mêmes missions, telles que définies dans le code du travail mais dorénavant les usagers devront se rendre dans les directions départementales de l’emploi du travail et des solidarités (DDETS) ou les directions départementales de l’emploi du travail des solidarités et de la protection des populations (DDETS-PP) pour tout ce qui concerne les renseignements en droit du travail, ou toute démarche envers l’inspection du travail.

Documents à télécharger :

--

Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics