Accueil > Cohésion sociale et solidarités > Cohésion sociale > Schéma régional d’accueil des demandeurs d’asile et des réfugiés (SRADAR) : de (...)

Schéma régional d’accueil des demandeurs d’asile et des réfugiés (SRADAR) : de nouvelles modalités d’accueil et de prise en charge

| Publié le 13 octobre 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Depuis le 1er janvier 2021, les personnes qui demandent l’asile dans des régions dont le dispositif d’hébergement est en tension peuvent être orientées vers les régions détendues, dans une logique de solidarité.

C’est par ce mécanisme que la Bourgogne-Franche-Comté contribuera à l’accueil de demandeurs d’asile en provenance de la région Ile de France principalement. Ils seront temporairement hébergés dans l’un des deux centres d’accueil et d’évaluation des situations (CAES) présents à Dijon et Besançon avant d’être orientées vers un hébergement de la région. Ceci dans l’attente de l’instruction de leur demande par l’Office Français des Réfugiés et des Apatrides (OFPRA).

Pour améliorer la prise en charge, 130 places supplémentaires d’hébergement ont été créés dans nos départements, 50 places de Centres d’accueil et d’évaluation des situations (CAES) et 80 en centres d’accueil des demandeurs d’asile (CADA).

Outre cette amélioration de l’accueil, Le SRADAR, avec ses enjeux et ses objectifs, vise à donner aux bénéficiaires de la protection internationale (BPI) l’autonomie nécessaire pour s’intégrer et vivre dans la société française.

Ainsi, le travail coordonné des acteurs locaux (l’Etat, les directions territoriales de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), le Service Public de l’emploi (Pôle Emploi, Association régionale des missions locales, APEC, CAP Emploi – CHEOPS, DDETS/PP, Bailleurs sociaux, hébergeurs…) permet à ces personnes d’avoir accès à une formation linguistique, à la formation professionnelle, à l’emploi et au logement.

--

Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics